Les amphibiens de 2021

C’est la saison des amours qui commence chez les amphibiens. Crapauds, grenouilles et tritons sortent de leur léthargie hivernale et n’ont qu’une idée en tête. Rejoindre l’étang où ils sont nés pour se reproduire à leur tour. Malheureusement pour eux, la route départementale 178 se trouve sur le trajet de la plus grosse population d’amphibiens connue dans le Bas-Rhin. Depuis les années 1990, sollicités par le Parc naturel régional des Vosges du Nord, les services du département du Bas-Rhin et l’association Les Piverts unissent leurs efforts pour éviter à un maximum d’individus de se faire écraser sur la route, dans le cadre d’une coordination assurée par la LPO Alsace à l’échelle de tout le département. 

Du 22 au 24 février, des agents du centre technique routier du département ont mis en place 1300 m de filets (650 m de part et d’autre de la route) et creusé plus de 60 fosses de capture. Ce sont dès à présent plus de 10 000 amphibiens qui sont attendus en migration nuptiale (l’équipe et les bénévoles de l’association ont permis de sauver plus de 15 000 amphibiens pendant la migration de 2019).

Vu l’ampleur de la tâche pour assurer leur sauvetage, nous avons recruté spécifiquement une personne à mi-temps pendant deux mois et un volontaire en service civique pour l’épauler pendant cette mission. Pour cela, nous avons sollicité une aide financière auprès de la nouvelle Collectivité Européenne d’Alsace.

Cependant, les Piverts ont toujours besoin du soutien de bénévoles qui donnent un coup de main, quand ils le peuvent, pour sauver cette population menacée d’amphibiens. Les bénévoles, anciens ou nouveaux, doivent se manifester auprès de l’association et s’inscrire sur un calendrier avant d’envisager l’intervention sur le terrain pour une bonne organisation de la mission (y compris pour respecter les mesures sanitaires qui sont susceptibles d’évoluer à tout moment).

Vous pouvez nous contacter par téléphone au 03 88 70 44 86, sur notre formulaire de contact ou par courriel à contact@lespiverts.org.

Et, tant que les filets sont en place, il est indispensable de bien respecter la limitation de vitesse à 50 km/h maximum afin d’assurer la sécurité des personnes qui mènent l’opération de sauvetage, tout comme la vôtre.