Etude Sonneur à ventre jaune


29Le Sonneur à ventre jaune est un petit amphibien strictement protégé, dont les populations sont en forte régression en France depuis la fin du XIXème siècle.

Ses « bastions » en France sont principalement répartis dans les départements de l’Est.
Si certaines zones géographiques font l’objet d’un suivi important des populations de batraciens et de Sonneurs à ventre jaune en particulier, la situation de l’espèce dans le Nord-Est du Bas-Rhin est encore mal connue.



Cette étude a plusieurs objectifs:

- Identifier les sites occupés par l’espèce. Sur certains sites, la présence du Sonneur est connue grâce à la collecte d’informations que mène le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord. Il s’agit ici de confirmer ou non la présence de l’espèce et de prospecter les sites favorables, pour lesquelles nous n’avons pas encore de données.


- Evaluer la taille des populations et leur structure, étude dynamique des populations sur certains sites. Il semble indispensable de connaître l’état de santé des populations et de suivre l’évolution des effectifs et de la structure de celles-ci.


- Proposer des mesures de gestion. Sur les sites sensibles, un dialogue avec les acteurs concernés permettra de mettre en place des mesures adaptées, conciliant activités humaines et maintien de l’espèce dans un état de conservation favorable (ou restauration de cet état).


sonneur3sonneur4sonneur2


Différents partenaires nous ont accompagné dans ce suivi et ont été de réels soutiens techniques et scientifiques. Rémi Duguet, expert batrachologue a été  le référent de l’étude de la préparation à sa réalisation. L’association BUFO, en la personne de Jean-Pierre Vacher, a également été un interlocuteur régulier durant le suivi. Enfin, Aurélien Besnard (CNRS) a analysé et interprété les données, il nous a été d’une aide précieuse.

sonneur1

Cette étude entamée en 2009 a mis en évidence la présence de l’espèce sur l’ensemble des sites prospectés (soit environ 600 ha) et l’existence de populations de belles tailles aussi bien en carrière qu’en milieu forestier.
La préservation de ces populations passe par la mise en place de mesures de gestion adaptées à l’espèce et au contexte local. L’enjeu de la préservation du Sonneur est de taille et l’effort à fournir est grand. Aussi, la collaboration des différents acteurs du territoire sera indispensable pour effectuer des actions cohérentes et efficaces.

L’association Les Piverts rencontre actuellement les différents acteurs afin d’entamer une réflexion commune autour de la conservation des populations de Bombina variegata. Cette démarche nous semble indispensable, tant dans l’échange de connaissances et d’expériences qu’elle permet, que dans l’investissement futur des acteurs de terrain.

Nous souhaitons maintenant poursuivre cette action d’étude afin d’enrichir les connaissances de l’espèce (en particulier dans le contexte anthropique dans lequel elle évolue), de suivre la tendance évolutive pluriannuelle des populations et enfin, de mener à bien et d’évaluer les mesures de gestion proposées.
Seule une étude régulière, menée durant plusieurs années peut permettre de suivre réellement l’évolution de l’espèce dans son habitat et d’acquérir les connaissances nécessaires à sa préservation sur le long terme.




© 2014 Les Piverts, Education à l'environnement Site propulsé par Wordpress
Admin. du site